Accueil
 CERCLE TURGOT
  Structure & Organisation
 
Membres
Comité Directeur
Comité d'orientation
Membre Honoraire & Bienfaiteur

Membres Associés

Partenaires institutionnels
  Manifestations
 
Liste des intervenants
Compte-rendus
   Écosystème  Turgot
    Publications
   Revue de Presse
   Galerie
   Statuts
   Contact
   Liens
     Sponsors
 
 

Publications

   

Géopolitique et stratégies d’entreprises : créances et croyances

Alain SIMON  éditions interface l’harmattan (Livre écrit en 1992 qui a reçu le Prix Turgot)

CONFÉRENCE   qui avait pour objectif   de prolonger les  éclairages  d’ Alain  SIMON  auteur  et conférencier  de renom qui lui ont  valu  une  grande notoriété  et notamment   la publication de  son ouvrage  «  Créances  et Croyances : Un tour  d horizon  avec  des   réflexions  originales sur  l'Europe , la Chine , les USA   et les Pays émergents face aux nombreux  défis  de la mondialisation.

Le Président  de la   DFCG  , Bruno  De LAIGUE    devait conclure  , en  remerciant le conférencier  « ..  Une  réflexion  géopolitique précieuse pour  mieux discerner  ce qui   relève des péripéties et des  tendances lourdes .. »

Un  grand moment   pour  un auditoire qui  aurait aimé   prolonger  plus  avant .. une prochaine  fois  donc .

 


Lire la suite



le dernier numéro de Finance et gestion.

Vous y trouverez
-en page 62, nos chroniques (félicitations à leurs auteurs)
-en page 64, la présentation du prochain livre de la collection Turgot

Lire ici


   


L'OPINION
Pour retrouver (enfin) l'esprit de la continuité du Service public

Lire ici

« Les dettes publiques à la dérive »

Le Cercle Turgot 
sous la direction de Frédéric Burguière
Préface de Michel Pébereau

Introduction de Jean-Louis Chambon

240 pages - 19 € - G 56942

 

Anatomie d'un monde financièrement fragilisé

 

Depuis la crise financière de 2008, la crainte de la déflation l'a emporté sur toute autre considération dans la définition des politiques économiques. Les mesures «non conventionnelles» mises en œuvre par les banques centrales ont permis d'abaisser fortement le niveau des taux d'intérêt et de rendre supportable l'atonie de la croissance, mais elles ont enlevé toute contrainte de financement aux États, dont l'endettement a dérivé de façon inquiétante.

Le phénomène est mondial et on voit mal quel « miracle » pourrait inverser la tendance. Si la monétisation évitera aux États de faire défaut, il serait imprudent de penser qu'elle effacera leurs dettes de façon indolore. Les leçons de l'histoire nous enseignent en effet que le règlement des situations de surendettement a toujours des conséquences sur l'organisation des circuits financiers et sur la répartition de la richesse.

Au moment où tous les ingrédients d'une nouvelle crise mondiale semblent réunis, les experts du Cercle Turgot montrent comment la dérive des dettes publiques a progressivement plongé nos économies dans une situation critique.

 

Sommaire

Ce que nous enseignent le passé et l'analyse théorique

L'effacement des dettes serait-il un mode de régulation tout à fait normal des déséquilibres économiques ? Le cas du Japon - Frédéric Burguière

Les paradigmes de l'endettement public- Jean-Jacques Pluchart.

Les règles budgétaires ont-elles une efficacité ? La France face aux critères domestiques et européens - Bernard Schwengler

Un monde qui abuse de la dette

Les républicains de l'ère Trump ont-ils abandonné l'idée de rigueur budgétaire ? ...en supposant qu'ils y aient jamais adhé - Jean-Claude Gruffat

La pesanteur des dettes européennes est-elle un obstacle à l'intégration économique de l'Union ? - Isabelle Job-Bazille

L'insoutenable légèreté de Pékin et l'irrésistible ascension de la dette chinoise - Jean-Luc Buchalet et Christophe Prat

Que change le Quantitative Easing ?

Le Quantitative Easing et le financement de l'économie - Vivien Levy-Garboua et Gérard Maarek

Le « chant du cygne » des systèmes de pilotage macroéconomiques « modernes » - Hubert Rodarie

La demande de dette souveraine et la remise en cause du statut d'« actif sûr » - Jean Boissinot

 

Le Cercle Turgot rassemble des experts du monde de la finance, universitaires, dirigeants d'entreprises et d'institutions financières, auteurs de nombreux ouvrages dans le domaine économique et financier

 

Les contributeurs

Jean Boissinot - Jean-Luc Buchalet - Jean-Claude Gruffat - Isabelle Job-Bazille - Vivien Levy-Garboua - Gérard Maarek - Jean-Jacques Pluchart - Christophe Prat - Hubert Rodarie - Bernard Schwengler

 

 

« Intérêt général et marché, la nouvelle donne »

Quel intérêt général pour le XXIe siècle ?

Le Cercle Turgot

avant-propos de Jean-Louis Chambon

sous la direction de Claude Revel

240 pages – 19 € - G 56651

Lire le communiqué de presse

 

 

De quoi le capitalisme est-il le nom ?

Jean-Jacques PLUCHART

2016

 

Depuis le tournant du XXIe siècle, la recherche d’un nouveau

modèle de société a donné lieu à des débats de plus en plus

animés sur les alternatives possibles au capitalisme néo-libéral

anglo-saxon. Ces controverses ont notamment agité les milieux

européens, confrontés aux excès du capitalisme financier.

La plupart des ouvrages et des articles consacrés au capitalisme

s’attachent à en dénoncer les dérives et à explorer les nouvelles voies de

régulation des marchés et de restauration des valeurs sociales, mais ils

remontent rarement à ses sources, véhiculent parfois des idées reçues et

propagent des mythes diffusés dans l’opinion publique au travers du

prisme des médias.

L’objectif de ce livre est au contraire de retracer l’évolution des idées,

des institutions et des grands systèmes qui fondent les différentes

formes du capitalisme : agraire, industriel, financier, entrepreneurial,

managérial, salarial, coopératif, social, socio-culturels, post-moderne

(capitalisme 3.0).

L’auteur restitue les fondements de ces modèles, en révèle les aspects

cachés et en dégage les idées porteuses d’avenir. Il propose ainsi au

lecteur à la fois un panorama inattendu des réalités que masque le terme

générique de capitalisme et une réflexion économique et sociale qui

renouvelle notre perception de l’évolution du monde.

 

 

 

Financer l'économie réelle

Christian de Boissieu , Dominique Chesneau

1 juillet 2016
 
Nous vivons dans un monde où les liquidités sont abondantes, et où, paradoxalement, l'investissement productif se révèle trop souvent insuffisant pour consolider la croissance et faire reculer le chômage.
Ce livre cherche à éclairer ce paradoxe, ainsi que beaucoup d'autres. Il propose, dans une démarche souvent prospective, forcément alimentée par l'évolution récente, des voies et des moyens pour mettre plus et mieux la finance au service de l'économie réelle. Une autre colonne vertébrale du livre, complémentaire, porte sur les défis de la "refondation" de la finance, telle qu'elle est menée au G20, au Conseil de stabilité financière et en Europe.
Comment, par quels instruments financiers, par quelle règlementation et par quelle politique fiscale, attirer une part plus élevée de l'épargne privée afin d'accélérer la croissance et les créations d'emplois ?
Vaste programme, pour lequel les analyses croisées proposées ici fournissent repères et pistes d'action.
Le Cercle Turgot rassemble les meilleurs experts du monde de la finance, universitaires, dirigeants d'entreprises et d'institutions réputées, auteurs de nombreux best-sellers dans le domaine économique et financier.
Le Laboratoire Régulation Financière (Labex Refi) est un centre de recherche universitaire dédié à l'évaluation des politiques de régulation. Il vise d'une part à faire progresser la connaissance du fonctionnement des systèmes financiers et de leur régulation, et d'autre part à "conseiller" et "guider" en toute indépendance l'action des pouvoirs publics.
Lire l'article

   
Désordre dans les monnaies
L’impossible stabilité du système monétaire international ?

Auteurs : LE CERCLE TURGOT - Sous la direction de Jean-Louis CHAMBON et François MEUNIER
Éditions Eyrolles

Une dangereuse géopolitique monétaire
Sur le « front des monnaies », rien de nouveau, jusqu’à la grande crise ouverte en
2008. Les taux de change bougeaient, parfois beaucoup, mais sans trop affecter la
marche des économies. Les banquiers centraux pouvaient les oublier et s’occuper
surtout du « front intérieur », l’inflation et l’emploi. La politique monétaire ne
s’occupait plus des taux de change.
Prétexte ou conséquence, 2008 a vu éclater ce semblant de tranquillité : des
déséquilibres commerciaux qui s’accroissent, des menaces quotidiennes sur la
stabilité financière…
Les taux de change ne peuvent plus être ignorés. Il est illusoire de penser qu’un
pays, en raison de la flexibilité des changes, peut conduire en toute indépendance
sa politique monétaire. Les cycles de crédit sont mondiaux ; ils déstabilisent les pays
émergents ; ils ont déstabilisé la zone euro. Dans un monde qui abandonne le
protectionnisme direct, trop voyant, l’arme monétaire se fait instrument de la guerre
commerciale.
Que faire, alors que la défiance envers les monnaies s’accroît ? Que faire, quand les
régulateurs, focalisés sur la seule industrie bancaire, semblent négliger ce qui
gouverne les échanges internationaux ?
Les auteurs du Cercle Turgot tentent de répondre à ces questions et aident à tracer
les contours d’un système monétaire international apaisé, jouant pleinement son
rôle de facilitateur des échanges, d’aide à la croissance et de garantie de la stabilité.
 

   

Grandeur et misère de la finance moderne

Regards croisés de 45 économistes

  • Nombre de pages : 432 pages
  • Date de parution : 03/01/2013

 

Ces 25 années qui ont révolutionné la finance moderne

Les auteurs du Cercle Turgot livrent une lecture d'ensemble des chocs successifs qui ont affecté le monde de la finance au cours des vingt-cinq dernières années, et explorent le profond changement de paradigme en cours.

Cette mutation conduit à repenser complètement les systèmes de régulation financière, mais aussi les visions communément admises de l'entreprise et de la banque. Issus des mondes de la finance, de l'industrie, de la haute administration ou de l'université, les auteurs esquissent, par leurs analyses croisées, le "monde d'après" et ses implications économiques et sociales. Ils émettent des signaux annonciateurs des évolutions ou des crises futures.

Accompagnant la 25e édition du prix Turgot du meilleur livre d'économie financière, cet ouvrage offre au lecteur une vision d'ensemble originale des grandes problématiques financières contemporaines.

Le Cercle Turgot rassemble les meilleurs experts francophones du monde de la finance, universitaires, dirigeants d'entreprises et d'institutions réputées, dont plusieurs auteurs des derniers best-sellers économiques. De grands acteurs de la finance sont ainsi rassemblés dans cette initiative inédite coordonnée par Jean-Louis Chambon et Jean-Jacques Pluchart.

 

info ici

   

Rigueur ou relance ?
Le dilemme de Buridan, ou la politique économique face à la dette

Nicolas BOUZOU, LE CERCLE TURGOT, Philippe MARINI, Jean-Louis CHAMBON, Jacques-Henri DAVID
février 2011

Présentation
Les principaux États de l'OCDE, surendettés, essoufflés économiquement, fragilisés par leur "modèle social", sont confrontés à l'un des plus formidables défis de leur politique économique.
Comment concilier en effet, pour répondre aux demandes contradictoires des marchés, l'incontournable impératif de rigueur et ses effets récessifs, avec l'exigence de relance, source de dépenses nouvelles, mais passage obligé d'un surplus de croissance et de marges de manœuvre budgétaires ?
 
Comment éviter ce piège de l'hésitation, d'un nouveau dilemme de Buridan qui nous conduirait vers la ruine, en transmettant aux générations futures la charge du prix à payer pour notre laxisme ? S'inspirant des leçons que l'on peut tirer de la célèbre lettre au roi de Turgot, les experts du Cercle proposent avec Nicolas Bouzou un diagnostic sans concession, qui met en lumière les véritables enjeux d'un endettement public excessif, ainsi que les parts d'irrationnel et de réalité dans les peurs qu'il engendre. Les auteurs proposent ensuite des voies de passage originales dans la résolution de cette quadrature du cercle synthétisée par le néologisme de Christine Lagarde : la "relance".

   
Avis croisés
"Pourquoi tant de complaisance envers la Chine ?"
Article tiré du « Nouvel Économiste » daté du 10 mars 2011
Pour lire l'article, cliquez ici

Nouvel_economiste_logo.jpg
   
Présentation 

Regards croisés sur le nouvel ordre mondial


"Les relations entre la Chine et les États-Unis vont façonner le XXIe siècle" : par cette déclaration, Barack Obama annonçait-il un "pacte faustien", prix à payer pour sortir de la grande crise mondiale ? La décennie qui vient de s'achever a mis au jour les liens puissants et apparemment contre-nature qu'ont tissé ces deux pays dans les domaines économiques, financiers et monétaires, créant de facto une forme de solidarité et d'interdépendance sans précédent. États-Unis et Chine sont-ils en passe, en vertu d'un principe de réalité, de construire durablement des logiques de coopération ? Au point de se partager un directoire mondial, sous la forme d'une nouvelle hyper-puissance : la Chinamérique ? Les experts du Cercle Turgot passent au crible les aspects géopolitiques, les mythes et les réalités de la situation des deux partenaires. En analysant dans le détail cette hypothèse d'une Chinamérique, les alternatives possibles, les risques et les bénéfices potentiels dont elle est porteuse, ils dessinent les contours du "monde d'après".

Au sommaire

- Diagnostic des forces en présence : géopolitique - Mythes et réalités
- Logique économique de la Chinamérique et alternatives
- Questions monétaires

   
Cercle Turgot
REPENSER LA PLANÈTE FINANCE
Regards croisés sur la crise financière
Sous la direction de Jean-Louis Chambon
Erolles
Editions d'Organisation
Les Echos
Edition

   

z